Installer une porte de garage sectionnelle

bruno

Votre abri est conçu pour être un garage ? il vous faut donc installer une porte de garage. N’ayez crainte, ce n’est pas aussi difficile qu’on ne le croit. En effet, les fournisseurs ont déjà pensé à tout pour nous faciliter la tâche.
Il existe une variété importante de portes de garage sur le marché : battante, coulissante, pliante, basculante ou sectionnelle, en bois, en aluminium, en métal, etc. mais dans ce chapitre, on va se concentrer sur une porte de garage sectionnelle à 4 panneaux horizontaux car elle occupe les 3/4 du marché.

Vérifier les mesures de l’ouverture et de la porte
  • H : hauteur brute de la porte
  • L : Largeur brute de la porte

Mesurer la largeur et la hauteur de l’ouverture brute de la porte de votre bâtiment. Vérifiez ces mesures par rapport aux exigences minimales énoncées dans le manuel d’instructions qui vient avec votre porte de garage sectionnelle.

Préparer les montants
  • Lm : longueur du montant
  • Poser les joints d’étanchéité : mesurer la longueur du montant et ajouter environ 25 mm, couper les joints à cette juste longueur et glissez-les sur les montants.
  • Fixer les équerres de fixation : visser les équerres de fixation des deux montants au mur. Se reporter au manuel d’utilisation pour voir quels trous reçoivent ces équerres.
Placer le premier panneau de la porte
  • Installer les roulettes et installer le premier panneau de la porte sur les montants,
  • Vérifier que le panneau avec les montants soit au beau milieu de l’ouverture. Pour ce faire, vous pouvez tracer préalablement des repères sur les montants du bâtiment.
  • Vérifier l’horizontalité de ce panneau à l’aide d’un niveau à bulle et ajouter des cales dessous si nécessaire.


Fixer les montants
  • Coller du joint mousse sur les montants renfermant une partie des joints d’étanchéité précédents,
  • Mesurer la distance à respecter entre le montant et le panneau (voir le manuel) et tracer sa position sur le mur,
  • Ajuster l’aplomb des montants avec un niveau à bulle,
  • Fixer les équerres aux montants du bâtiment.
Placer les joints d’étanchéité du haut
  • d : distance entre les montants
  • Mesurer la longueur du joint entre les montants verticaux et couper,
  • Fixer le joint en l’alignant au bord du linteau.


A cette étape, selon le modèle de votre porte de garage, vous pouvez installer la barre d’enroulement au-dessus des montants ou bien fixer les charnières de chaque panneau. Nous allons supposer que cette barre n’existe pas pour notre modèle.

Fixer les œillets des câbles dans le premier panneau

Fixez les câbles. Selon la conception de votre porte, vous devez maintenant fixer les câbles de levage à la section inférieure de la porte. Suivre les instructions qui viennent avec votre porte pour connecter correctement ces câbles.

Installer les charnières des panneaux

Installer les charnières de chaque panneau (généralement sur les deux extrémités et sur le milieu). Fixer ces charnières seulement aux bords supérieurs de chaque panneau de la porte . De cette façon, vous serez en mesure d’empiler les autres panneaux sur le haut du filet lors du montage.

Empiler et fixer les autres panneaux
  • Placer les roulettes de chaque panneau,
  • Faire glisser chaque panneau sur les montants et empiler sur le(s) panneau(x) précédent(s),
  • Solidariser en fixant les charnières sur ces panneaux.

Le panneau supérieur de la porte peut exiger une fixation supplémentaire pour un meilleur support d’ouverture et de fermeture de la porte. Installer cet élément suivant les instructions du guide de montage du fabricant.

Installer les rails horizontaux
  • 1 : Tasseau

Dans un abri en bois, il faut fixer les rails horizontaux sur les pannes, chevrons, ou entraits de la charpente.
Commencer par fixer avec une pince étau l’extrémité de l’équerre du rail horizontal à l’extrémité verticale des montants. Visser le support haut et le rail écrou vers l’extérieur pour ne pas gêner les roulettes.
Contrôler l’horizontalité des rails et suspendre temporairement les bouts de ces rails avec des cordes, ou un tasseau vertical et serre-joint, de sorte qu’ils soient au même niveau.

Fixer les équerres et suspentes aux extrémités

Selon la forme de votre abri, vous pouvez ajouter une lambourde horizontale fixée sur un élément de votre charpente afin de faciliter la fixation des équerres et suspentes des rails ; rien ne vous oblige à faire ceci si votre charpente permet de fixer directement ces éléments.
Repérer les éléments de fixation, mesurer, découper et fixer chaque pièce toujours en vérifiant l’horizontalité des rails.
A la fin de la fixation, vérifier que les deux rails sont parallèles et à équerre, vérifier l’égalité des deux diagonales du rectangle (ou carré) formé par les rails.


Régler la porte

Fixer les ressorts de traction. L’ouvre-porte ici dispose d’une paire de ressorts qui fonctionnent parallèlement aux rails de la porte horizontale. Les ressorts sont fixés à des câbles qui se fixent à la porte et aux supports de suspension aux extrémités.

Fixer et tendre les câbles

Soulever complètement la porte et maintenez-la en place avec un tabouret pour l’empêcher de glisser vers le bas. La tension dans les ressorts doit être soulagée. Les câbles sont dans ce cas noués sur un clip à trois trous qui est ensuite accroché sur le support de l’angle horizontal à l’avant des rails.


Vérifier les ressorts

Vérifier que les ressorts sont bien tendus : ramener la porte à environ 1m du sol. Elle ne doit ni monter ni descendre. Sinon, revérifier les câbles.

Installer la serrure
  • 1 : Verrou
  • 2 : Caches
  • 3 : gâche

Fixer le poignet intérieur, installer le verrou et la gâche. Installer la câble de liaison et les caches. Vérifier le bon fonctionnement de cette installation.


Fixer les moulures de finition

Mesurer, découper et fixer les moulures de finition autour du cadre de la porte.

Votre porte peut alors être utilisée manuellement ; mais pour plus de confort, vous serez peut-être tenté par une motorisation automatique de la porte sectionnelle. Voici comment on doit procéder pour l’installation.

Installer les éléments de fixation de la motorisation

Cet outil a déjà été fixé au point N°8 précédent.

  • Repérer le milieu de la porte,
  • Fixer le premier attache de la motorisation à ce milieu,
  • Ouvrir la porte et repérer le point le plus haut de la porte, ajouter environ 14 cm au-dessus de ce point haut au droit du milieu précédent,
  • Fixer ensuite l’attache-rail au mur à ce point. Si ce point n’est pas sur un montant au-dessus du linteau, il faut ajouter une pièce solide à cet endroit.
Assembler le rail
  • Insérer les tiges d’assemblage à mi-longueur de façon à permettre les fixations,
  • Placer les vis sans serrer,
  • Glisser le second rail, vérifier l’alignement des 2 éléments de rail et serrer toutes les vis,
  • Monter 2 tiges d’assemblage du moteur et insérer le chariot,
  • Glisser le chariot sur toute la longueur pour vérifier l’alignement des rails,
  • Introduire la butée de fermeture.
Fixer le rail
  • Insérer les écrous dans les coulisses,
  • Fixer sans serrer la tête du rail au niveau des écrous,
  • Tenir le rail avec un tasseau et un serre-joint en vérifiant l’horizontal,
  • Serrer définitivement les vis de l’attache-rail,
  • Installer ensuite les équerres à l’extrémité du rail aux éléments de la charpente.


Installer le moteur
  • Placer et fixer le moteur sur les tiges d’assemblage,
  • Vérifier le coulissement du chariot à ce point d’assemblage,
  • La porte en position fermée, fixer le bras de fixation à l’attache de motorisation,
  • Ramener le chariot et fixez-y le bras,
  • Vérifier le coulissement de l’ensemble en ouverture et fermeture,
  • Ramener l’ensemble au niveau du moteur et fixer la butée du chariot au moteur,
  • Brancher la prise de courant du moteur et tester l’automatisme de l’ensemble.