Méthodes de fixation de poutres porteuses ou solives sur plots en béton

bruno

Plusieurs méthodes sont possibles pour fixer des poutres porteuses ou des solives sur des plots en béton.

Quelles sont les différentes méthodes de fixation sur des plots maçonnés ?

Fixation avec cornière

Cette technique peut être utilisée quelque soit la hauteur de la solive. La solive est fixée au plot au moyen d’une cornière métallique en L et de vis MULTI-MONTI à tête hexagonale. La solive est légèrement surélevée par rapport aux têtes de vis ; elle ne repose pas directement dessus. Il n’y aucun risque de stagnation d’eau en contact avec la solive. Les cornières sont disposées en quinconce, c’est-à-dire orientées en opposition un plot sur deux.

Repérer la position de la cornière sur le plot en béton

Coïncider le milieu de la base de la cornière avec la corde.

Cornière en quinconce

Les cornières sont posées en quinconce sur les plots en béton pour assurer la rigidité de la fixation des poutres ou des solives.

Exemple de fixation des poutres avec des équerres métalliques

Dans l’exemple ci-après, les poutres sont fixées sur des plots en béton. Mais la même méthode est applicable aux autres types de maçonnerie tel qu’un mur en parpaings.

Répérer l’axe de la poutre sur la maçonnerie

à l’aide d’un cordeau ou d’une règle de maçon. Essayez de repérer l’axe de la face externe de la poutre.

Fixer les équerres sur la maçonnerie

Utiliser des vis MULTI-MONTI à tête hexagonale.


Mise à niveau

Déposer les poutres sur les équerres. Vérifier et ajuster l’horizontalité des poutres et vérifier l’alignement horizontal. Affinez en insérant des cales en plastique sous les poutres. De plus, ces cales permettent d’éviter le contact du bois avec la maçonnerie et améliore la ventilation de la sous-face. Utilisez ce type de cale : https://boutique.bilp.fr/14-prod-ca....

Fixer la poutre contre l’équerre

au moyen de tirefonds D8 ou de vis D6. En cas d’aboutage de deux poutres, fixer un connecteur métallique plat pour améliorer la cohésion.


Fixation avec cheville à frapper
Si la solive fait moins de 10 cm de hauteur, il est possible d’utiliser des chevilles à frapper. La cheville est insérée au travers de la solive puis frappée. On dispose quelques cales PVC sous la solive pour éviter qu’elle ne soit en contact direct avec le béton. Dans un premier temps, on peut fixer uniquement les deux extrémités de la solive, et cela pour toutes les solives. Puis, quand tout est bien aligné, on place les fixations du milieu des solives, sans dévisser les chevilles d’extrémité.



Fixation avec vis à bois

On peut remplacer les chevilles à frapper par des chevilles standard. Dans ce cas, il faudra manipuler la solive plus souvent, car il faut retirer la solive pour mettre des chevilles standard. On prend des chevilles de type Crampon.
En pratiquant un trou borgne, la tête de vis peut être insérée dans la solive. Ainsi, on peut fixer des solives de plus de 10 cm de hauteur. Avec une vis bois D6 de 120 mm, on peut fixer des solives jusqu’à 15 cm.


Fixation avec tige filetée

La technique consiste à utiliser des tiges filetées (diamètre D14 minimum) que l’on noie dans le béton encore frais. Dans la solive, on pratique un trou d’un diamètre légèrement supérieur à celui de la tige filetée. Dans la partie supérieure, on réalise également un trou borgne suffisamment large pour contenir un écrou + rondelle. Avec l’écrou + rondelle du dessous, on règle très finement la hauteur de la solive. Avec l’écrou + rondelle du dessus, on fixe la solive.
C’est une méthode économique qui permet un ancrage très solide ainsi qu’un réglage très fin. Mais la mise en place des tiges filetées doit être réalisée avec beaucoup de soin. On utilise un cordeau pour l’alignement des tiges, et un niveau pour leur verticalité. La hauteur des plots n’a aucune importance ; le haut du plot devant simplement se situer quelques centimètres dessous la solive.
Un orifice latéral permet l’évacuation d’éventuelles eaux infiltrées. De plus, on prend la précaution de dérouler un film bitumeux sur le dessus des solives pour limiter ce risque.
Cette technique est utilisable avec des solives de hauteur moyenne, jusqu’à 18 cm. Au-delà de cette hauteur, la technique reste utilisable, mais la mise en œuvre est plus difficile.

La tige filetée est scellée dans le poteau
Le trou borgne contient l’écrou+rondelle
La solive repose sur un écrou+rondelle


La solive avant d’être positionnée et fixée
Vissage solide par le dessus
Un orifice latéral permet l’évacuation des eaux


Fixation avec connecteur scellé

Cette technique est utilisable quelque soit la hauteur de la solive. Elle consiste à sceller des cornières ou des connecteurs plats métalliques dans le plot.
On peut sceller le connecteur au moment de la réalisation du plot, avant de poser la solive. Dans ce cas, l’alignement des connecteurs doit être précis ; ce qui est loin d’être évident.
On peut aussi, comme dans l’exemple ci-dessous, fixer les connecteurs à la solive puis couler le béton dans un second temps. Le tube PVC peut servir de support à la solive avant coulage du béton. Cela signifie qu’il a été soigneusement mis à niveau. Pour cela, on peut sceller les tubes PVC dans la partie enfouie du plot, puis les mettre tous à niveau ultérieurement en s’aidant d’un niveau laser ou à fiole. Il est recommandé de ne pas remplir le plot jusqu’au bord (contrairement à l’exemple ci-dessous), car dans ce cas la solive est collée au béton, lui faisant courir un risque de pourrissement prématuré.



Fixation avec vis MULTI-MONTI TimberConnect
Si la solive fait au maximum 8 cm de hauteur, il vous est possible de la fixer au plot en béton par des vis MULTI-MONTI TimberConnect par le dessus. Les vis MULTI-MONTI offrent de grands avantages : la pièce à fixer peut rester en place tout au long du processus de fixation, ne nécessite pas de scellement ou de chevilles, on fixe directement dans le béton, les vis sont réellement démontables, la mise en pression du béton est limitée ce qui diminue le risque d’éclatement du béton sur les bords, l’ancrage est extrêmement solide et enfin, le rapport performance/prix est le meilleur de tous les systèmes.

Pour la mise en oeuvre de la fixation, il vous suffit de placer la solive sur le plot et de faire un perçage dans le bois ainsi que dans le plot en béton, en une seule opération, sans enlever la solive de son support. Dans une solive en résineux, il est même possible de percer avec un foret béton en mode percussion. Une fois cela fait, il vous suffit de passer au vissage, sans oublier le nivelage avec des cales plastique.

Fixation par des vis MULTI-MONTI TimberConnect
  • 1. Perçage de la solive et du plot en béton en une seule opération
  • 2. Vissage de la vis MULTI-MONTI TimberConnect

Comment choisir la technique adaptée ?

Plusieurs paramètres entrent en jeu dans le choix de la meilleure méthode pour la fixation des poutres porteuses ou solives sur les plots en béton :

  • hauteur de la poutre ou de la solive : plus la hauteur de l’élément à fixer est grande plus il est difficile d’utiliser des vis adaptées pour faire une fixation avec vis à bois ou cheville adaptée. De même pour les cornières.
  • largeur de l’élément : plus la largeur de la pièce à fixer est faible, moins il est recommandé d’utiliser des tiges filetées. En effet, le diamètre de ces dernières doit être choisi en proportion de la solive. Et en dessous d’un diamètre D10 environ, une tige filetée ne présente plus les caractéristiques mécaniques suffisantes.
  • disponibilité des accessoires chez votre fournisseur : il est quelquefois difficile, voire impossible de trouver des accessoires souhaités à notre ouvrage (vis longue, cornière de grande hauteur, etc.) ; dans ce cas, il vaut mieux se tourner immédiatement vers des accessoires facilement accessibles.