Distances entre les appuis

bruno

Les plots doivent respecter une certaine distance correspondant aux portées des poutres et des solives de la plateforme. Voici comme les déterminer.

Comment disposer les plots ?

La solution la plus simple consiste à disposer un plot à chaque coin de la structure dans le cas d’une plateforme simple avec un seul quadrilatère. C’est envisageable pour les petites constructions et si les poutres de la plateforme bois sont de sections suffisantes. Dans le cas d’une plateforme comportant plusieurs quadrilatères, il y a un appui à chaque coin du quadrilatère. D’ailleurs, ce sont les appuis qui déterminent la taille du quadrilatère.


Quatre appuis sous une plateforme

C’est la configuration la plus simple.

Cas d’une structure avec plusieurs quadrilatères

il y a un appui aux coins de chaque quadrilatère.


Ne pas confondre longueur et portée

Dans l’exemple ci-contre, la longueur de la poutre est 250cm mais sa portée n’est que de 210cm. Il faut donc ajouter un plot intermédiaire pour "assurer" la portée. Il y a donc au final deux quadrilatères même si il n’y a qu’une poutre à l’extrémité.

Respecter la portée

Car il faut respecter une distance maximum entre les plots. C’est ce que l’on appelle la "portée". Il faut tenir compte de la portée des poutres porteuses mais aussi celle des solives. Si la distance entre deux plots, sous une poutre ou une solive, dépasse la portée maximum, c’est pas bon. il faut alors insérer un plot intermédiaire, par exemple au milieu des deux plots ce qui va réduire la portée par un facteur de deux.

Il faut connaitre la portée Pp des poutres porteuses mais aussi la portée Ps des solives. Les appuis sous la poutre porteuse (suivant son axe) ne devront pas être éloignés de plus que la distance Pp. Idem pour la portée Ps des solives.

Les portées sont calculées au moment de la conception de la plateforme bois : Méthode de conception de la plateforme