La conception

bruno

L’effet de courbe est produit d’une part par la coupe en arrondi des lames (ou panneaux) , d’autre part par le bandeau qui est fixé en forçant sa courbure. Mais la structure sous-jacente est très importante. Nous allons placer un certain nombre de solives en bordure, pour suivre autant que possible la courbe. La quantité de solives bordures et leur longueur sont à calculer. Il faut absolument faire un plan. Pas question d’improviser sur le chantier.


Tout d’abord un plan de principe qui détermine les dimensions de la plateforme, l’orientation des lames, la courbe, puis le plan de structure. Voici les paramètres à prendre en compte.

α : angle de la courbe

Nous considérons que la courbe s’inscrit dans un cercle. L’angle α (alpha) correspond à l’ouverture de ce cercle. A l’extrême, si α = 360°, c’est que vous allez faire une plateforme en forme de cercle. Si vous réalisez une courbe dans un coin à angle droit de la plateforme, alors α = 90°. C’est vous, en tant que concepteur, qui déterminez cet angle dans votre plan de principe.

Angle α, rayon R

R : rayon de la courbe

Plus R est grand, plus la courbe est douce. Plus R est petit, plus le bandeau sera difficile à réaliser. C’est vous qui déterminez ce rayon dans votre plan de principe.

X : distance solive / bandeau

Distance solive / bandeau
  • 1 : Solive-bordure

En forçant sur sa courbure, le bandeau est fixé contre les solives bordures, qui elles, sont rectilignes. Un espace se forme entre le bandeau et les solives bordures. Cette distance X ne doit pas être trop élevée. On considère que 10 cm est un maximum.

X=R.\left (1-cos \frac {\beta}{2}\right)

N : nombre de solives-bordures

On découpe la structure en plusieurs (N) solives-bordures de façon à épouser la courbe. Plus N est élevé, plus X sera faible – ce que l’on souhaite – mais la mise en œuvre sera complexe et difficile. Il faut trouver le bon compromis en se rapprochant d’une valeur X inférieure à 10 cm. Dans la formule ci-dessous, remplacez Xmax par 10.

N>\left \frac {a}{{2.Arcos (1- \frac{Xmax}{R}) \right

β : angle de la solive – bordure

β (bêta) est l’angle formé du centre du cercle jusqu’aux extrémités d’une solive bordure. Il dépend de l’angle α et du nombre N de solives bordures.

\beta= {a \over N}

L : longueur d’une solive – bordure

Connaissant, l’angle β et le rayon R, on peut calculer la longueur de la solive-bordure, grâce à la formule ci-dessous.

L=2.R.\left sin \frac {\beta}{2}\right

Angle de coupe d’une solive - bordure

Angle de coupe d’une solive_bordure
  • 1 : β/2

Pour réaliser un ajustement parfait entre les solives-bordures, il faut les couper selon un angle précis valant β /2.