Cas d’une plateforme polygonale

bruno

Nous savons que la conception d’une plateforme polygonale va se faire de la même façon qu’une structure sur plots en béton ou sur plots PVC. C’est-à-dire que chaque point d’intersection sera supporté par un support.

La section des solives dépend des dimensions de la plateforme déterminant la mise en place d’un nombre suffisant de support en béton, de l’entraxe E des solives correspondant à la portée des lames de terrasse ou des panneaux de bois.

Déterminer la structure du platelage
  • L : Côté de la polygonale
  • a ; b ; c ; d : largeur des lames
  • R : rayon de la polygonale

Afin de connaitre les dispositions des solives pour supporter le platelage, il est important de détailler les répartitions de chaque lame ou des panneaux.

Réaliser un croquis pour le solivage

Afin de connaitre les dispositions du solivage de la plateforme. Il est important de réaliser un premier croquis montrant les différents traits de chaque solive. Il vous suffit de tracer les aboutages des lames en diagonales et les jonctions.

Il est important de poser un support à chaque supplément de fixation sur les solives car elles ne sont pas porteurs.

Cette image n’est qu’à titre indicatif, on peut ne pas à mettre que 2 lignes de solives intermédiaires au lieu de 4 ou bien encore plus suivant le type de lame qu’on va utiliser.


Déterminer l’entraxe E
  • E : Entraxe

Voir : Les fixations de solives

- Exemple :
J’ai prévu de poser une lame de terrasse en Cumaru de 140 x 21 mm. Avec l’outil de calcul, on a 62 cm d’entraxe admissible pour ces lames donc une portée de 62 cm maximum pour les lames.

Reprendre l’esquisse du solivage

Vous avez donc l’entraxe des solives. Il faut vérifier toutes les distances entre solives et ajouter des solives entre elles en cas de besoin. Il faut fixer ces solives contre les solives en diagonales et celles sur le pourtour.

Simuler les positions des supports en béton

Comme les solives ne sont pas porteuses, il faut mettre des supports au sol à chaque intersections. Mesurer ensuite les distances entre ces supports pour avoir les portées des solives.

Si vous ne voulez pas utiliser beaucoup de plots comme celui-ci, il faut utiliser des poutres porteuses sous les solives de façon à ce que le même principe soit maîtrisé.

Déterminer les sections des solives

Voir : Les autres connecteurs
Vérifier ensuite auprès de votre fournisseur si vous pouvez réellement vous approvisionner à cette section à la longueur voulue.

Si c’est non disponible, relever les sections disponibles et vérifier avec l’outil de calcul si une des sections peut correspondre à la structure.