Accessoires, outillages et différents types de finitions pour le revêtement par enduit

bruno

Voici les différents types de finitions avec de l’enduit. Cet article permet aussi de voir les outillages nécessaires pour la mise en oeuvre et les configurations techniques nécessaires pour chaque type d’enduit.

Les relations entre types d’enduits et types de supports

Il existe deux grands types d’enduits en revêtement mural extérieur d’un bâtiment : le mortier de liants hydrauliques et le revêtement plastique épais RPE.

  • Mortier de liants hydrauliques : mortier de ciment, chaux hydraulique naturelle, chaux hydraulique artificielle, chaux aérienne, mélange de plâtre et chaux aérienne. Les mortiers de liants hydrauliques se posent sur les panneaux de fibragglo, sur les murs de doublage en maçonnerie (blocs en béton cellulaire autoclavé, brique et parpaing à enduire) et sur les treillis métalliques.
  • Revêtement plastique épais RPE : le RPE est un mélange de liant synthétique, d’agrégats et de charges minérales inertes, avec ou sans pigment. Il se pose sur des panneaux contreplaqués CTB-X, sur des panneaux de polystyrène extrudé et sur des panneaux de particules liés au ciment.

Les configurations techniques de mise en œuvre

Le mortier de liants hydrauliques
Le DTU 26.1 régule la mise en œuvre des enduits en mortiers de liants hydrauliques. Il existe trois types de configurations techniques pour la mise en oeuvre de ces enduits :

Revêtement en enduit hydraulique sur panneau de fibragglo
  • 1 : Revêtement extérieur en enduit hydraulique
  • 2 : Panneau de fibragglo
  • 3 : Voile de contreventement
  • 4 : Ossature bois
  • 5 : Isolant
  • 6 : Pare-vapeur
  • 7 : Tasseau de revêtement intérieur
  • 8 : Revêtement intérieur

La pose des panneaux de fibragglos sur la paroi se fait en fixant directement ces panneaux avec des accessoires spéciaux aux ossatures. Les enduits hydrauliques peuvent directement être posés sur ces panneaux.

Revêtement en enduit hydraulique sur doublure en maçonnerie
  • 1 : Dalle en béton jusqu’au raz de la doublure en maçonnerie
  • 2 : Enduit hydraulique
  • 3 : Chantepleure à 10 cm²/m de façade
  • 4 : Doublure en maçonnerie avec lame d’air d’au moins 2,5 cm d’épaisseur
  • 5 : Attaché métallique liant l’ossature et la doublure en maçonnerie. 2 unités/m² de paroi au minimum
  • 6 : Pare-pluie
  • 7 : Voile de contreventement
  • 8 : Isolant
  • 9 : Pare-vapeur
  • 10 : Revêtement intérieur

La pose des enduits hydrauliques sur une doublure en maçonnerie est réglementée par le DTU 20.1. La paroi est constituée de l’enduit projeté contre la maçonnerie. Cette dernière est montée au-dessus de la dalle et sur une feuillure métallique évitant toute rétention d’humidité. Cette doublure en maçonnerie a une épaisseur maximum de 10 cm et est réalisée en brique pleine ou creuse, en pierre ou en parpaing plein ou creux. Les chantepleures permettent l’évacuation d’éventuelles eaux piégées à l’intérieur de la doublure.

Revêtement en enduit hydraulique sur treillis métalliques
  • 1 : Enduit hydraulique
  • 2 : Treillis métalliques
  • 3 : Papier isolant
  • 4 : Voile de contreventement
  • 5 : Isolant
  • 6 : Ossature bois
  • 7 : Pare-vapeur
  • 8 : Revêtement intérieur

L’enduit hydraulique est directement appliqué sur le treillis qui est fixé à l’ossature à travers le voile de contreventement et le papier isolant. Le papier isolant doit avoir la capacité de retenir l’eau comme le pare-pluie et en même temps de tenir dans le temps par rapport à l’humidité que pourrait avoir l’enduit selon les conditions externes. Le papier isolant est donc à choisir convenablement selon les recommandations du fournisseur ainsi qu’en fonction du choix de ce type de paroi.

Le revêtement plastique épais RPE

Revêtement plastique épais sur panneaux de contreplaqués
  • 1 : RPE
  • 2 : Panneau de contreplaqué CTB-X
  • 3 : Espacement creux de dilatation des panneaux
  • 4 : Bande de protection
  • 5 : Tasseau
  • 6 : Pare-pluie
  • 7 : Voile de contreventement
  • 8 : Ossature + revêtement intérieur + accessoires

Pour le RPE, les surfaces d’application peuvent être :

  • un panneau de contreplaqué CTB-X fixé sur des tasseaux,
  • un panneau de particules liées au ciment posé directement contre le voile de contreventement,
  • un panneau de polystyrène expansé PSE posé directement contre le voile de contreventement,
  • un panneau de fibres de bois isolant posé directement contre le voile de contreventement.

Les outillages pour la mise en oeuvre du mortier de ciment

Supports

Panneaux de fibragglo pour enduit hydraulique
Treillis métalliques pour enduit hydraulique

Il existe des treillis métalliques soudés ou déployés.

Panneau contreplaqué CTB-X pour RPE
Panneau de particules liées au ciment pour RPE



Outillages

Scie égoïne
Taloche
Taloche à clou


Pompe à enduit
Truelle
Règle de maçon


Les types de finitions en enduit

Les finitions des revêtements en mortier hydraulique ou RPE peuvent varier selon le choix du maître de l’ouvrage. La finition peut être écrasée, grattée, projetée ou lisse.

Enduit écrasé

La surface est écrasée à l’aide d’une taloche en inox ou en plastique.

Enduit gratté

La surface est grattée à l’aide d’une règle de maçon ou d’une taloche à clou.


Enduit projeté

La surface est rugueuse, l’enduit est projeté à l’aide d’un outil de projection d’enduit tel que la tyrolienne.

Enduit lisse

La surface est lissée à l’aide d’une taloche et d’une éponge humide.