Assemblage de l’ossature-bois à plateforme

bruno

Après avoir lu le chapitre précédent dédié à l’ossature-bois à plateforme, vous pouvez désormais comprendre la structure de ce type de squelette. Il s’agit maintenant de le monter étape par étape afin d’obtenir un mur solide et conforme aux dimensions attendues.

Marquer les lisses basses et hautes (sablières)

La meilleure manière de s’assurer de la verticalité des montants entre la lisse basse et la lisse haute (sablière) est de marquer l’emplacement des points de fixation simultanément. On s’assure ainsi de la longueur identique entre les pièces qui encadreront les montants, ainsi que l’alignement exact de ces derniers. Faites le choix de pièces parfaitement droites pour constituer la lisse basse et la sablière.

Marquage des lisses
  • d : distance entre axe des montants
  • D : distance entre les montants latérales
  • l : ouverture
  • 1 : Place du poteau principal
  • 2 : Milieu
  • 3 : Place du poteau nain
  • 4 : Place du poteau de l’ouverture

Pour assurer un marquage précis, placer la lisse basse et la lisse de la sablière côte à côte, en alignant parfaitement le bout. Si nécessaire, il est préférable de couper l’autre bout des planches afin que les longueurs soient identiques.

Il suffit alors de marquer le point de fixation des montants en respectant l’écartement, à savoir entre 40 et 60 cm. Il faut savoir que les marques doivent être alignées au centre de la base de chaque montant.


Repérer les axes des montants. Cas 1
  • 1 : Lisse haute
  • 2 : Lisse basse

Si les ancrages de lisses sont déjà en place, positionner les lisses (haute et basse ensemble) contre les ancrages et repérer l’axe au crayon.

Repérer les axes des montants. Cas 2
  • 1 : Lisse basse
  • 2 : Lisse haute

Si les ancrages ne sont pas encore en place (scellement chimique, vis ou tirefonds), repérer les axes des montants simultanément sur les lisses haute et basse.

Percer les trous

Percer les trous pour les fixations des lisses basses aux fondations


Fixer les montants

Assemblage des éléments qui constitue le pan des murs
Cas des angles avec renfort
  • 1 : Cale
  • 2 : Montant latéral
  • 3 : Poteau principal

Interposer une cale puis fixer le montant latéral .

Assemblage des montants avec les lisses


Lorsque les marquages sont effectués, il est temps de fixer les montants. Le clouage est la méthode traditionnelle utilisée par les charpentiers. Il est soit manuel, soit réalisé à l’aide d’un cloueur pneumatique. Mais pour l’amateur, les vis sont plus faciles à mettre en œuvre et l’assemblage est aussi plus solide.

Il faut commencer par séparer la lisse basse et la sablière qui ont été marquées simultanément. A plat au sol, formez le cadre qui constituera le pan de mur. En clouant, veillez à clouer en biseau afin d’assurer une meilleure solidité. Il est parfois utile de s’exercer sur des chutes de planches pour acquérir la bonne technique. Rater le clouage peut en effet fendre un poteau. Pour éviter les vilains coups de marteau, enfoncez délicatement les clous jusqu’à une certaine profondeur avant de frapper précisément et solidement, avec les doigts tenus à l’écart.

exemple de montage de l'ossature d'un mur au cloueur pneumatique

L’assemblage à rainure

L’assemblage perpendiculaire à rainure pour les montants sur lisses

a : 1/3 maximum de l’épaisseur des lisses

Cet assemblage est une alternative qui ravira les puristes. Facultative pour les petites constructions, cette technique devient quasi-obligatoire pour les surfaces supérieures à 20 m², car elle permet une liaison perpendiculaire bien plus solide et précise. Pendant la fixation contre les lisses, les montants sont forcément bien positionnés.

La technique consiste à pratiquer dans la lisse (basse et haute) une rainure de largeur égale à la largeur du montant, sur une profondeur maximum de 1/3 de la hauteur de la lisse. Le montant est encastré dans la rainure. On cloue ou on visse ensuite par la face opposée des lisses.

Comment réaliser les rainures : Réaliser une rainure perpendiculaire au fil

Mettre en place les emplacements de portes et fenêtres

Fixer les linteaux


Si le pan de mur que vous montez doit intégrer une porte ou une fenêtre, il faut prévoir la coupe du linteau. Vérifiez l’alignement des montants nains afin de les fixer à la fois sur l’encadrement des portes et fenêtres que sur la lisse basse et la sablière.

Les écharpes de contreventement

Ce qui suit s’applique à la mise en place des écharpes de contreventement incrustées qui, pour des raisons pratiques, doivent être fixées avant l’élévation de l’ossature de mur.

Façonner l’écharpe

Positionner une planche sur l’ossature, côté extérieure vers le haut, dépassant de part et d’autre, en formant un angle de 45° environ.

  • 1 : marquer une ligne au droit du bord interne des lisses.
  • 2 : découper la planche

Repérer la position des encoches

En laissant l’écharpe en position sur l’ossature, donnez un coup de crayon de part et d’autre au droit des montants.

Façonner les rainures

selon la technique décrite ici : Réaliser une rainure perpendiculaire au fil

La différence ici est que les rainures sont en diagonale. La profondeur de la rainure est égale à l’épaisseur de l’écharpe.


Fixer l’écharpe

en la logeant dans les rainure. Fixez avec des vis D6. Aux extrémités de l’écharpe, fixez avec des équerres métalliques contre les lisses.

Avec ou sans le revêtement ?

L’ossature du mur est assemblée à l’horizontale, à terre. Il peut être judicieux de continuer le montage à terre avec la pose du revêtement extérieur (bardage, panneaux, etc.). En effet, c’est plus confortable et plus pratique surtout avec la pose de panneaux lourds et encombrants, la gravité maintient le panneau contre l’ossature pendant qu’on le fixe. Si on adopte cette méthode, on construit l’ossature, on assure qu’elle est bien d’équerre puis on pose le revêtement. On lève ensuite le mur et on le fixe en place.

Le revers de la médaille : les murs avec revêtement sont beaucoup plus lourds, vraiment. Un bardage en bois pèse entre 10 et 15 kg/m². Un simple mur de 4m x 2m50 peut peser plus de 200 kg avec l’ossature. Vous ne pourrez donc lever seul les murs, des bras supplémentaires seront nécessaires. De plus, la prise au vent est plus importante. Pendant la mise à la verticale, cela peut être un handicap même si le vent n’est pas si fort que cela.

Si vous avez décidé de fixer le revêtement avant de lever le pan de mur, faites-le à cette étape.