Les voiles palées de stabilité triangulées

bruno

Les voiles palées de stabilité triangulées

Le principe est simple : les écharpes solidarisent les parties verticales et horizontales de la structure. Ainsi, on supprime l’effet rotule au niveau des assemblages. Une autre manière de voir les choses : les écharpes dévient les forces horizontales vers des points capables de s’opposer à elles. Par exemple, l’écharpe transmet la force horizontale transmise par la lisse haute vers la lisse basse ou la dalle qui peut alors s’y opposer (compression ou traction).

Mise en place des écharpes

Les écharpes (en rouge) sont disposées en oblique et fixées sur les montants d’ossature. idéalement, chaque pan de mur (palée) reçoit au moins deux écharpes, une orientée à l’opposé de l’autre. Pour les petites constructions, on peut mettre une seule écharpe par mur mais il faut orienter une écharpe dans un sens donné, et mettre l’autre écharpe dans l’autre sens sur le pan de mur parallèle au premier.

Méthode 1 : Écharpes en applique

Les écharpes sont fixées sur l’ossature, du côté intérieur.

Les avantages :

  • Mise en oeuvre facile,
  • qui peut être réalisée a posteriori,
  • les montants ne sont pas fragilisés.

Les inconvénients :

  • emprise sur le volume intérieur,
  • difficulté pour fixer au mur ensuite (étagères, etc.),
  • difficulté pour mettre un revêtement intérieur (lambris, placo, etc.).
Méthode 2 : Écharpes incrustées
  • 1 : Coté extérieur

C’est la méthode que nous recommandons.
Sur les montants, du côté extérieur du mur, on pratique des encoches pour recevoir les écharpes. L’écharpe est insérée dans les encoches. La partie supérieure de l’écharpe est fixée SOUS la lisse haute, et la partie inférieure SUR la lisse basse, avec des équerres.

Avantages :

  • Fixation solide car les écharpes sont bloquées dans les encoches,
  • Pas d’emprise sur le volume intérieur.

Inconvénients :

  • Réalisation difficile pour les encoches en biais,
  • Légère fragilisation des montants car on diminue localement leur épaisseur,
  • Emprise sur le volume du mur, cela peut être gênant pour la mise en place d’isolants en panneau rigide.
Méthode 3 : Écharpes integrées

Les écharpes sont réalisées dans la même section que les montants. Elles sont placées à 45° entre les montants et fixées avec de grandes vis D6.

Avantages :

  • Réalisation facile,
  • peut être réalisée avec des chutes de montant,
  • pas d’emprise sur le volume intérieur de la structure.

Inconvénients :

  • pas la méthode la plus fiable, car la fixation aux montants est fragile, à moins de réaliser un assemblage tenon-mortaise,
  • La pose d’isolant peut s’en trouver un peu plus compliquée par les coupes en diagonale.