Les différents types de fixation d’une muralière

bruno

La structure sera adossée, alors comment fixer la panne muralière sur la façade ? Une panne muralière est adaptée pour : une terrasse, une pergola, un carport, un auvent, un garage, un abri adossé ou une extension.

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

La fixation d’une panne muralière dépend du matériau dans lequel elle doit être fixée et de la charge à supporter. Le choix du type de fixation en découlera. En effet, il existe différentes méthodes de fixation d’une panne dont quelques-unes parmi les plus utilisées vous seront présentées. Ces fixations travailleront essentiellement en cisaillement car la charge descendante de la toiture est pratiquement conçue pour être à la verticale dans une structure en bois. D’une manière générale, la moitié de la charge supportée de la toiture est supportée par la muralière. L’autre moitié est supportée par la panne fixée aux poteaux.

Mise en situation des types de fixation

Etant donné que l’on trouve une bonne dizaine de marques d’accessoires de fixation, il est toujours recommandé de consulter le fournisseur avant l’achat de chaque matériau de fixation. Les données suivantes ne sont fournies qu’à titre indicatif et doivent être confirmées.

Matériau du mur Type de fixation Charge supportée (daN)
Parpaing creuxScellement chimique + TamisA vérifier auprès de votre fournisseur
Parpaing pleinScellement chimique ou cheville en laitonScellement chimique : 300 à 1200 ; Cheville à laiton : 25 à 100
Brique creuse en terre cuiteScellement chimique + TamisA vérifier auprès de votre fournisseur
Brique pleine en terre cuiteScellement chimique ou cheville universelle sans colleretteScellement chimique : 300 à 1200 ; cheville universelle sans collerette : 20 à 120
Béton pleinScellement chimique, cheville métallique à fixation lourde ou cheville en laiton, vis HECO MULTI MONTIScellement chimique : 300 à 1200 ; cheville à fixation lourde : 300 à 900 ; cheville à laiton : 25 à 100 ; vis HECO MULTI MONTI : 180 à 2400
Béton cellulaireCheville à béton cellulaire métallique20 à 120
Montant à ossature boisTire-fond30 à 80
PierreScellement chimique300 à 1200

Dans la plupart des cas, on introduit directement la tige filetée + rondelle + écrou pour accompagner la fixation au scellement chimique et au tamis car elle est facile à mettre en oeuvre et elle reste en place durant le temps de séchage de la pâte de scellement avant la fixation définitive de la panne. Elle permet aussi d’aller plus profondément dans le mur support. Dans certains cas, lorsqu’on a une faible épaisseur de plaque à fixer, on utilise généralement un tire-fond qui va se fixer définitivement dans le scellement.

Suivant ce tableau, il existe deux situations différentes : la pose de la poutre muralière dans un matériau plein OU la pose dans un matériau creux.

Pour une fixation dans un support plein et dur tel que du béton ou de la pierre, la fixation idéale reste la vis à béton HECO MULTI-MONTI TimberConnect car les performances mécaniques atteintes sont maximales pour une mise en oeuvre sûre et rapide et un coût inférieur aux autres solutions.

Pour des poutres très épaisses, les tiges filetées + scellement chimique sont les plus utilisés. Il en est de même pour la pose dans un suppo[...]

...Il y a une suite !


Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Mise en situation des types de fixation
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formation exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos packs en fonction du type de projet que vous souhaitez réaliser :

Pack PERGOLA

Pack GLORIETTE

Pack CABANES & ABRIS DE JARDIN

Pack GARAGE

Pack TERRASSE BOIS

Pack CARPORT