L’outillage du maçon

Bruno, Manitra, Fanoa

Avec la maçonnerie d’une petite construction en bois telle qu’une pergola, un kiosque, une cabane pour enfant, ou une remise, etc., les outils ne sont ni sophistiqués, ni très coûteux. Vous pouvez vous en faire prêter certains. La location peut aussi être envisagée surtout la bétonnière ou la tarière mais cela demande une bonne organisation car il faut être efficace le jour J. En fonction du type de fondations que vous choisirez, les outils peuvent sensiblement varier.

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Le niveau à bulle

Un des outils indispensables comprenant une ou plusieurs fioles renfermant un liquide et une bulle d’air. Il permet de vérifier les niveaux verticaux ou horizontaux. Pour la maçonnerie, il en faut au moins d’une taille d’environ 30/40 cm. Un niveau de plus grande taille peut être utile pour vérifier les niveaux des pièces de grandes longueurs. Mais pour cela, on peut aussi poser un niveau plus petit sur une règle de maçon. Dans ce cas, certains niveaux sont aimantés et "collent" à la règle. Il existe aussi des niveaux à angle de 45°.

La règle de maçon

Elle est indispensable pour tout corps de métier : maçon, carreleur, etc. Avec une longueur de 2 m, 3 m ou 4 m rarement plus, muni ou non d’une bulle à niveau, cette grande règle en aluminium permet de vérifier les alignements, les lignes droites ; tirer le béton d’une dalle et de même pour les enduits en mortier. Le travail est bien accéléré avec cet outil, pas de problème pour les travaux sur de grandes surfaces.

La truelle

L’outil emblématique du maçon, une sorte de petite pelle à main. Elle sert à prendre et étaler le béton ; à prendre, projeter et étaler le mortier ; à remplir un trou comme le tube pour plots béton, ou à lisser finement la surface même dans les coins ; à réaliser les petits gâchages. Il existe plusieurs types pour diverses utilisations.

La taloche

Outil en plaque de bois, en acier ou en plastique, utilisé pour prendre le mortier pour la projection, talocher l’enduit ou le béton (pour le sol), permettant de travailler plus rapidement dans la mise en œuvre de grandes surfaces. Pour les petites dimensions, on l’appelle le "talochon". Il en existe plusieurs sortes selon la finition.

Le décamètre

Selon sa longueur on l’appelle décamètre pour 10 m, le double décamètre pour 20 m et triple décamètre pour 30 m et existe aussi en 50 ou 100 m. Il est indispensable pour toutes les dimensions de pergolas des plus petites aux grandes surfaces, aux divers repérages sur le chantier. Avec son ruban souple, il n’est pas recommandé dans l’implantation nécessitant une grande précision.

Le mètre

Longueur variant de 1 à 10 m, c’est un outil qui ne doit être séparé des constructeurs. Il est très facile à porter vu sa taille et celui-ci doit être souple et rétractable pour vous offrir tout le confort nécessaire. Un système de blocage du mètre est également appréciable. Il est utilisé dans les mesures rectilignes et même dans les courbes.

Télémètre

Pour les plus modernes d’entre nous, on peut opter pour un télémètre laser.

Le fil à plomb de maçon

Il permet de vérifier la verticalité d’un mur en cours de construction. Il est fabriqué en fonte et son poids limite la sensibilité au vent. On applique la base carré contre le mur et le plomb de base conique doit affleurer le mur sans le toucher. Il n’est pas tout à fait indispensable car on peut se débrouiller avec une règle de maçon et un niveau à bulle, d’autant plus que nous n’allons pas construire des murs en maçonnerie de grande taille.

Le fil à plomb de peintre

Celui-là est plus utile que le précédent car il nous sert à vérifier les aplombs par rapport aux fils-repère dans l’implantation. Il se termine par une pointe qui montre l’axe du fil.

Le marteau

Les marteaux les plus couramment utilisés sont le marteau de charpentier (comme sur l’image) qui est fendu à sa panne afin de permettre d’arracher les clous et celui du menuisier qui offre une panne plane. Si l’essence de bois est dure. Dans ce cas, le mieux est d’opter pour un marteau plus lourd qui par son inertie aura un impact plus important. Les travaux délicats se réalisent avec un marteau léger. Lors de l’achat d’un marteau, optez pour un modèle de bonne marque, avec un manche équipé d’un grip antidérapant.

La massette

Ne pas confondre avec le marteau. La massette sert à planter ou à casser/défoncer de grosses pièces. Cet outil est très sollicité, il doit être de bonne qualité. On vous conseille le manche avec âme métallique ; les manches en bois sont cassants et la masse en fonte ne reste pas en place.

[...]

...Il y a une suite !