Les techniques de base du maçon

Toutes structures ont besoin de fondations ; sauf quelques exceptions, vous aurez probablement à réaliser un peu de maçonnerie.

  • L’outillage du maçon

    Avec la maçonnerie d’une petite construction en bois telle pergola, kiosque, cabane pour enfant, remise, etc., les outils ne sont ni sophistiqués, ni très coûteux. Vous pouvez vous en faire prêter certains. La location peut aussi être envisagée surtout la bétonnière ou la tarière mais cela demande une bonne organisation car il faut être efficace le jour J. En fonction du type de fondations que vous choisirez, les outils peuvent sensiblement varier.

  • Faire un mortier

    Le béton bien lissé peut être utilisé, en lui-seul, en revêtement ou bien appliquer une couche de chape (pour la dalle) ou coller d’autres éléments de décoration, dans ce cas, vous aurez à faire du mortier. Comment faire le dosage d’un mortier ? comment appliquer un mortier ?

  • Préparer et doser un béton

    Le béton, partout dans le monde et pour tout type de structure, est le matériau qui s’initie toujours en prenant une petite ou une grande place. Voyons ses composantes, la proportion de chacune (dosage), la mise en œuvre, etc.

  • Béton maison ou tout-prêt ?

    Dans une construction en bois, l’usage du béton est défini par la finition et l’ancrage au sol que l’on désire : un dallage ou semelle en béton, une plateforme en bois sur plots en béton. Après avoir défini ceci et les plans généraux de votre structure, vous aurez approximativement la taille de l’ouvrage, le prix et bien sur l’accès à votre propriété. Vous aurez ensuite à décider s’il est nécessaire de se faire livrer le béton ou en faire soi-même.

  • Le béton livré sur place

    Nous avons vu que travailler sur une bétonnière de 120 L s’avère être fastidieux quand le béton à faire monte à plus de 1 m3. Pour les chantiers accessibles, il faut faire appel à des engins capables de livrer sur place votre béton tel le camion-toupie ou le camion-pompe. Voyons ses avantages et ses inconvénients.

  • Appliquer le béton

    Dans cet article, nous allons considérer que vous allez faire vous-même le béton. La sécurité, le coulage, la vibration, le tirage, le lissage, le curage et le durcissement. Certes, faire de la maçonnerie n’est ni facile ni difficile, il faut juste des exercices pour avoir la main et un bon timing.

  • Tenir compte de la météo

    Comme le béton frais est sensible aux variations de température, la mise en œuvre dans des conditions climatiques extrêmes s’avère être très délicate et nécessite donc une attention particulière.

Plan du guide