Les types d’assemblages

bruno

Nous avons vu auparavant les différents types d’assemblages avec des accessoires, voyons maintenant les assemblages du bois qui permettent de créer des unions et des jonctions entre les pièces pour ainsi améliorer la résistance de l’assemblage proprement dit. Il existe des dizaines d’assemblages mais nous allons nous concentrer sur les quelques types susceptibles d’être utilisés dans une construction bois.

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Les assemblages ont pour rôle de transmettre les efforts de traction, de compression et de cisaillement d’une pièce à l’autre. C’est pourquoi il est très important de les réussir du premier coup afin d’éviter les ruptures.

Les assemblages des pièces bout à bout

Si votre structure a une surface impressionnante, il vous sera probablement nécessaire de réaliser des assemblages bout à bout généralement pour des directions horizontales, verticales ou inclinées.

Assemblage à sifflet

Assemblage à sifflet

Utilisé pour les pièces rectangulaires tels que chevrons, pannes, etc. En principe, la longueur du joint "b" doit être le double de sa projection horizontale "a" : b = 2a

Assemblage à sifflet désabouté

Comme le précédent mais avec des bouts verticaux, qui évite que les pièces ne glissent l’une sur l’autre en cas d’effort en compression. Il est utilisé pour les pannes, les chevrons, les sablières sur poteaux et surtout pour les joints de faîtages.

Assemblage à sifflet et désabouté biais

Cet assemblage est une amélioration du précédent car il bloque les pièces dans le sens haut en bas. Il est peu utilisé car l’amélioration est faible en regard de l’augmentation de la difficulté d’usinage.


Assemblage à sifflet et désabouté avec crochet

L’amélioration de l’assemblage est signficative car il bloque les pièces dans les deux axes. Idéal pour une liaison horizontale tels poutres porteuses, chevrons, etc. Il peut subvenir à des efforts de traction importants avec ajout de boulons.

Ces trois premiers assemblages, à sifflet, à sifflet désabouté et à sifflet désabouté biais, sont surtout réservés pour contrer des efforts de compression c’est-à-dire pour des assemblages verticaux et inclinés tels poteaux et chevrons.

Assemblage à trait de Jupiter à mi-bois serré avec une clé

Assemblage toujours avec peu de résistance à la traction. Il est généralement utilisé pour son aspect décoratif. Avec des bouts en biais et composé d’une ou deux clé(s) de serrage.

Enture à mi-bois
  • e : épaisseur

Pour assemblage horizontal et vertical avec ajout de boulon ou plaque métallique selon la charge à porter. Généralement dans la sablière reposant sur un mur par fixation avec des vis. La longueur de recouvrement est théoriquement égale au double de l’épaisseur des pièces.

Les assemblages en T

Assemblage à mi-bois

L’assemblage à mi-bois n’est pas habituellement employé car il affaibli les pièces surtout celles travaillant en flexion et traction. Il peut se faire sur les bouts ou au milieu des bois.

Enture à mi-bois au bout
Enture à mi-bois au milieu de la pièce de support
Enture à mi-bois en T sur le corps des deux pièces


Assemblage tenon-mortaise

Cet assemblage est très courant car il offre une liaison ferme entre les pièces. Il est majoritairement utilisé dans la charpente, les attaches des éléments des fermes et fermettes, etc. mais peut parfaitement s’adapter aux liaisons entre poteaux, poutres porteuses, pannes, chevrons, fermes, montants et lisses. Il existe quelques types de tenon-mortaise dont le tenon-mortaise simple, le tenon à mord-âne et à renfort oblique dont le choix va convenir suivant son utilisation. Le principe est le même la pièce de support possède un trou (partie femelle) et l’autre pièce est aboutée suivant la forme du trou (partie mâle).

Remarque  : Il est important de noter que les assemblages par tenon-mortaise sont interdits pour les ouvrages se trouvant en extérieur ( pergola, terrasse,...) car lors des intempéries, de l’eau risque de s’infiltrer au niveau de la mortaise. Comme il n’y a aucune évacuation d’eau au niveau de la mortaise, l’eau va stagner et risquera alors de provoquer la pourriture du bois et donc de fragiliser la structure. Ainsi, pour les ouvrages en extérieur, il est préférable d’opter pour un autre type d’assemblage (assemblage par des vis, des tiges filetées,...).

Assemblage tenon-mortaise simple
Assemblage à tenon à mordâne et mortaise à renfort oblique

Utilisé dans les solivages, entraits sur goussets avec parfois des tenons passants (renfort par clé traversant le tenon).

Assemblage à gargouille

Assemblage à gargouille

Une panne sur un poteau. La gargouille assure la traction et la compression. La flexion et le cisaillement sont à déterminer suivant la longueur, la charge et la position de la pièce à supporter.


Assemblage à paume

La paume est une entaille pratiquée sur le bois de support et où la pièce à poser prend appui. La tête de cette dernière est taillée suivant la forme de l’entaille de ce support. Appliqué généralement sur une solive, un linçoir et chevêtre dans le bâtiment, il est possible d’en faire usage pour une poutre muralière, support des chevrons. La dimension de la paume varie selon la section des bois. On distingue la paume grasse sans repos, la paume grasse avec repos, la paume droite et la paume droite avec tasseau.

Assemblage à paume
Assemblage à paume grasse sans repos
Assemblage à paume grasse avec repos


Assemblage à paume droite
Assemblage à paume avec tasseau


Les assemblages des chevrons

Dans le cas de la construction d’une cabane, d’un gazebo, d’une gloriette ou d’un kiosque dont la toiture nécessite des liaisons spéciales entre les poutres porteuses et les chevrons. Citons les types d’assemblages en charpente, le choix se situe dans les sections et les charges à supporter.

Assemblage tête de chevron contre faîtage

Ce type d’assemblage convient à des têtes de chevrons fixées sur la face d’une panne faîtière mais on peut l’adapter sur une clé de voûte par exemple.

Tête de chevron contre clé de voute

Les têtes de chevrons sont fixées par des vis sur la clé de voûte ou par tenon-mortaise. Tâche difficile mais crée un ensemble rigide et résistant.

Tête de chevron contre poutre porteuse

Fixation des têtes par vis ou par assemblage tenon-mortaise

Assemblage de chevrons sur plateforme

Assemblage de chevron sur plateforme
Assemblage chevron avec encoche sur poutre
Assemblage chevron sur tête inclinée de la poutre porteuse


Moisement sur poteau

Assembler des poutres moisées sur un poteau est chose courante surtout pour un projet de pergola mais dès fois pour un carport, un préau ou autres structures, surtout lorsque les grandes sections y afférentes ne sont pas disponibles dans votre région ou bien par simple goût personnel. En effet, le moisement donne un rendu sortant de l’ordinaire.

Moisement simple

Généralement fixé par des boulons (tige filetée + rondelles + écrous) qui reprennent la totalité de l’effort.

Moisement avec encoche

Les chevrons sont fixés avec des pièces passantes ou des boulons. L’effort est dans ce cas minimisé.


Moisement à deux encoches

Avec un système de pièce passante ou de boulon, la reprise des efforts est concentrée dans les fibres des bois du poteau. Il n’y pas plus d’effort que pour un moisement à une encoche.

[...]

...Il y a une suite !


Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Les assemblages des pièces bout à bout
  • Les assemblages en T
  • Les assemblages des chevrons
  • Moisement sur poteau
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Assemblage à sifflet
  • Assemblage à sifflet désabouté
  • Assemblage à sifflet et désabouté biais
  • Assemblage à sifflet et désabouté avec crochet
  • Assemblage à trait de Jupiter à mi-bois serré avec une clé

  • Enture à mi-bois
  • Enture à mi-bois au bout
  • Enture à mi-bois au milieu de la pièce de support
  • Enture à mi-bois en T sur le corps des deux pièces
  • Assemblage tenon-mortaise simple

  • Assemblage à tenon à mordâne et mortaise à renfort oblique
  • Assemblage à gargouille
  • Assemblage à paume
  • Assemblage à paume grasse sans repos
  • Assemblage à paume grasse avec repos

  • Assemblage à paume droite
  • Assemblage à paume avec tasseau
  • Tête de chevron contre clé de voute
  • Tête de chevron contre poutre porteuse
  • Assemblage de chevron sur plateforme

  • Assemblage chevron avec encoche sur poutre
  • Assemblage chevron sur tête inclinée de la poutre porteuse
  • Moisement simple
  • Moisement avec encoche
  • Moisement à deux encoches


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formation exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos packs en fonction du type de projet que vous souhaitez réaliser :

Pack PERGOLA

Pack GLORIETTE

Pack CABANES & ABRIS DE JARDIN

Pack GARAGE

Pack TERRASSE BOIS

Pack CARPORT