Part. 5 : préparer le chantier

  • Planifier les tâches

    , par bruno

    Lors d’une construction en bois, même pour de formes simples et de petites envergures ne nécessitant aucune autorisation administrative, il est essentiel de planifier les tâches, non seulement pour optimiser son temps, mais également pour réaliser des économies. Un chantier qui s’organise de manière aléatoire occasionne en effet des dépenses supplémentaires, sans que l’on s’en rende forcément compte. Avant d’entamer tout projet de construction, prenez le temps de planifier afin de gagner en efficacité tout en étant moins stressé.

  • Travailler en équipe

    , par bruno

    Lorsqu’on se lance dans l’autoconstruction, il faut toujours prévoir de l’aide, car de nombreuses tâches nécessitent plusieurs mains pour être exécutées convenablement. Faire appel à sa famille, à des amis ou même à des professionnels de temps en temps lorsque la complexité de la tâche l’exige. Tout ça est à planifier avant même le début du chantier afin de ne pas prendre ces aides au dépourvu.

  • A propos de la sécurité

    , par bruno

    Construire une structure en bois est une expérience formidable, enrichissante et mémorable, mais non dénuée de risque tant pour une pergola qu’un appentis. Comme toute entreprise de construction, les risques d’accident sont bien réels et il est primordial de se conformer aux règles de sécurité de base pour écarter au maximum tout risque de subir des dommages corporels et matériels. Puisqu’il s’agit d’un projet d’autoconstruction, vous assumez la pleine et entière responsabilité de tout ce qui se déroule sur le chantier.

Plan du guide