La technique d’implantation

Langa, Manitra, Bruno, Fanoa

Avant d’exécuter les fouilles des fondations (dalle de béton, semelle, plots en béton, etc.), l’élévation des ossatures (murs, poteaux, etc.)... il faut une maîtrise de l’implantation. En effet, cette étape est décisive pour l’orthogonalité et le parallélisme de votre ouvrage. Si la construction n’est pas d’équerre, vous aurez des difficultés du début jusqu’à la fin. De même, vous rencontrerez de gros problèmes si la construction n’est pas de niveau.

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Que ce soit une implantation d’une dalle en béton, de plots en béton, de semelle isolée, ou de semelle filante ; bref pour tout type de fondation, la technique de base d’implantation reste la même. Nous allons partir ici d’un exemple relatif à des plots en béton mixés avec une dalle pour expliquer cette technique.

Préalable

Avant de réaliser une implantation, il faut d’abord avoir en main le plan de fondation.

  • Les cotations doivent être précises et justes pour faciliter leur report sur le terrain,
  • L’orientation des supports est présentée sur ce plan, il faut toujours prendre un repère ; par exemple : un angle sur une façade de la maison indique le point de départ des plots en béton, sa situation, son angle d’orientation, etc.
  • Les axes d’implantation doivent être clairs de façon à définir une seule référence sur le terrain. Pour une dalle de béton, il vaut mieux prendre tout de suite la ligne extérieure de la dalle ; pour des plots en béton, il vaut mieux prendre leurs centres,
  • Les positions des chaises d’implantation, reportées sur le plan, tiennent compte du terrassement et surtout de la circulation sur le chantier. Ces chaises sont positionnées à environ 1,5 à 2 m des fouilles à réaliser de façon à ce qu’elles restent en place jusqu’à la fin des travaux.

Mise en place des deux premiers piquets de repère

Comme exemple, nous allons implanter les quatre plots en béton d’une pergola autoportée mais cette méthode est aussi valable pour une dalle en béton et pour tout autre type de fondation comme indiqué plus haut, ce qui change ce sont les points de repère (coins extérieurs d’une dalle, coin extérieur d’une semelle isolée, etc.).

Pour cela, disposer de quatre piquets pointus en bois où seront fixés des pointes à leurs têtes et par la suite des cordeaux. Ayez aussi en main une massette pour le battage.

Après avoir trouvé, ou simplement positionné dans le jardin, le repère d’un premier plot en prenant le centre du cercle, plantez-y un piquet. Ce premier point peut correspondre à un des angles de la construction. Maintenant reporter avec un cordon et un mètre ruban le second plot, n’oubliez pas de bien tendre le cordeau.

Mise en place des deux premiers piquets (jalons) de repère

Les plots sont distants de 6 m suivant son axe au centre.

Mise en place des chaises

Les éléments d’une chaise

Une chaise est composée de :

  • 1 : une planche de repère : bien à l’horizontal, la longueur de cette planche est au moins égale au triple du diamètre de plots en béton.
  • 2 : deux piquets pointus,
Les planches de repères (chaises)

Celles-ci tiennent la corde de construction pour permettre de marquer définitivement les points de construction. De ce fait, les cordes de construction peuvent être enlevées et remises en place facilement lors de l’aplanissement ou de l’excavation par exemple.

Le nombre de piquet de chaise correspond au double du nombre de chaise. De même que les piquets précédents, ils sont pointus pour permettre leur implantation dans le sol.

Les chaises sont placées à 2 m derrière les piquets de repère en pr[...]

...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Préalable
  • Mise en place des deux premiers piquets de repère
  • Mise en place des chaises
  • Report des cordeaux d'implantation sur les chaises
  • Revérification des dimensions
  • Prise de l'aplomb
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Fixer la planche en nivelant
  • Placer les piquets et les chaises restants
  • Reporter les cordeaux sur les chaises
  • Les planches de repères (chaises)

  • Fixation des cordeaux sur les pointes
  • Mise en place des deux premiers piquets (jalons) de repère
  • Les éléments d’une chaise
  • Placer les deux premières chaises
  • Prendre un trait de niveau pour définir la hauteur des planches

  • Prendre les côtes des autres planches par niveau à fiole ou par niveau laser
  • Prendre l’aplomb


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formation exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos packs en fonction du type de projet que vous souhaitez réaliser :

Librairie