La préparation de la fondation

  • La technique d’implantation

    Avant d’exécuter les fouilles des fondations (dalle de béton, semelle, plots en béton, etc.), l’élévation des ossatures (murs, poteaux, etc.)... il faut une maîtrise de l’implantation. En effet, cette étape est décisive pour l’orthogonalité et le parallélisme de votre ouvrage. Si la construction n’est pas d’équerre, vous aurez des difficultés du début jusqu’à la fin. De même, vous rencontrerez de gros problèmes si la construction n’est pas de niveau.

  • Le nivellement sur grande distance

    Dans le domaine de la construction en bois, on a parfois besoin de repérer un niveau sur une distance supérieure à la longueur d’une règle de maçon. C’est le cas d’une remise, d’un carport, d’une cabane de grande dimension, ...
    Il existe deux outils qui permettent de le faire :

    • le niveau laser,
    • le niveau avec fioles à eau.
  • La méthode d’équerrage

    L’équerrage : un bon moyen de parfaire sa structure. En effet, si par hasard vous voulez construire une structure carré mais n’en donne pas du tout, tout le monde vous critiquera ; donc il ne faut pas prendre l’équerrage à la légère. Nous allons le décrire dans la phase critique de la réalisation : l’implantation

Plan du guide