Le clouage

bruno

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Le clouage manuel

La technique de fixation par pointe en métal (clou) est apparue pendant l’Age de Bronze. Elle possède de nombreux atouts et peut s’avérer un choix très judicieux dans certaines circonstances.

Tout d’abord son prix. La fixation par clouage est de loin la plus économique. On peut choisir des pointes galvanisées, très économiques, ou des pointes inox beaucoup plus chères mais de prix encore raisonnable.Comme les vis standard, les pointes (clous) sont extrêmement répandues. Les pointes inox sont un peu plus rares.

L’outillage est des plus basique : un marteau de charpentier et c’est tout. La mise en œuvre est des plus rapides. Avec un peu d’entraînement, on enfonce une pointe en quelques secondes. Par contre, pour les extrémités des bois de faible épaisseur comme une la lame de terrasse par exemple, un pré perçage permettra d’éviter l’éclatement du bois.

Une fixation par clouage présente une bonne solidité. Cependant, un petit jeu peut se créer avec le temps. Il peut alors être nécessaire d’avoir à le refixer. Cela signifie extraire la pointe défaillante ; comment s’y prendre si elle est enfoncée de quelques millimètres dans le bois ? puis utiliser une vis à la place de l’ancien clou car un nouveau clou n’aura pas une tenue correcte dans un trou déjà percé. Pour limiter l’apparition de jeu, on peut utiliser des pointes torsadées. Néanmoins, ces pointes sont un peu plus chères et plus rares.
Les pointes inox ne posent aucun problème d’oxydation. Avec les pointes galva, cela peut être plus aléatoire ; la percussion du marteau sur la tête de la pointe peut endommager le revêtement galvanisé ; d’où à terme un risque d’apparition de rouille.

Un clouage effectué avec beaucoup de soin peut être très esthétique. Mais dans la pratique, il est difficile de ne pas blesser le bois pendant la percussion de la tête, notamment sur la fin. Souvent, on aura à retirer une pointe tordue ou partie de travers.

Le clouage pneumatique

Par rapport au clouage manuel, le clouage pneumatique présente des avantages spécifiques : L’avantage majeur de cette technique est la rapidité de mise en œuvre. Sachant que le délai entre deux clouages consécutif peut être inférieur à la seconde. Question rapidité, il est difficile de faire mieux.

Par contre, l’esthétique peut être moins bonne : selon les modèles de pointes, les empruntes ne sont pas toujours circulaires. Et la profondeur de l’enfoncement des pointes n’est pas toujours régulière.

Le coût est lui aussi plus élevé que des pointes standards. Il faut également compter le coût d’achat du cloueur pneumatique ou de sa location. Par ailleurs, les pointes, montées ensemble sur barrette, vendues par lot de plusieurs centaines, sont parfois difficiles à approvisionner, notamment les pointes inox.

Un cloueur pneumatique récent présente une puissance de clouage phénoménale – jusqu’à 90mm dans du bois massif – tout en garantissant un niveau de sécurité suffisant. Cette puissance est mise à profit et il devient possible d’utiliser des pointes longues – 70mm voire 90mm – ce qui augmente considérablement la solidité de la fixation. De plus, cette puissance permet également de poi[...]

...Il y a une suite !


Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Le clouage manuel
  • Le clouage pneumatique
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formation exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos packs en fonction du type de projet que vous souhaitez réaliser :

Pack PERGOLA

Pack GLORIETTE

Pack CABANES & ABRIS DE JARDIN

Pack GARAGE

Pack TERRASSE BOIS

Pack CARPORT