Le clouage

Bruno, Fanoa, Manitra, Langa

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Le clouage manuel

La technique de fixation par pointe en métal (clou) est apparue pendant l’Age de Bronze. Elle possède de nombreux atouts et peut s’avérer un choix très judicieux dans certaines circonstances.

Tout d’abord son prix. La fixation par clouage est de loin la plus économique. On peut choisir des pointes galvanisées, très économiques, ou des pointes inox beaucoup plus chères mais de prix encore raisonnable.Comme les vis standard, les pointes (clous) sont extrêmement répandues. Les pointes inox sont un peu plus rares.

L’outillage est des plus basique : un marteau de charpentier et c’est tout. La mise en œuvre est des plus rapides. Avec un peu d’entraînement, on enfonce une pointe en quelques secondes. Par contre, pour les extrémités des bois de faible épaisseur comme une la lame de terrasse par exemple, un pré perçage permettra d’éviter l’éclatement du bois.

Une fixation par clouage présente une bonne solidité. Cependant, un petit jeu peut se créer avec le temps. Il peut alors être nécessaire d’avoir à le refixer. Cela signifie extraire la pointe défaillante ; comment s’y prendre si elle est enfoncée de quelques millimètres dans le bois ? puis utiliser une vis à la place de l’ancien clou car un nouveau clou n’aura pas une tenue correcte dans un trou déjà percé. Pour limiter l’apparition de jeu, on peut utiliser des pointes torsadées. Néanmoins, ces pointes sont un peu plus chères et plus rares.
Les pointes [...]

...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre