Les différents types de pannes

bruno

Les pannes constituent un des éléments principaux de la structure porteuse d’une toiture. Les pannes vont reposer sur des fermes ou sur des murs porteurs en maçonnerie et ont pour rôle de supporter la couverture de la toiture tout en transmettant aux éléments porteurs les différentes charges qui agissent sur la toiture (le poids propre de la panne, le poids de la couverture, la neige et le vent).

Les pannes sont posées sur les fermes ou sur les pignons de façon à les relier et vont également supporter les chevrons. Le pannes vont être espacées d’un écartement qui sera constant. La valeur de cet écartement va varier en fonction de la toiture qui sera prévue.

Dans une charpente, on distingue trois types de pannes. Leurs appellations vont différer suivant leur positionnement dans la charpente.

Les différentes pannes
  • 1 : Panne faîtière
  • 2 : Panne intermédiaire
  • 3 : Panne sablière

La panne faîtière

La panne faîtière, aussi appelée la faîtière, se place au sommet de la charpente d’une toiture à pans, au niveau du faîtage.

La panne intermédiaire

La panne intermédiaire, qui est aussi appelée la panne courante, est une panne qui va se situer entre une panne faîtière et une panne sablière. Les deux extrémités de la panne intermédiaire vont s’appuyer sur les arbalétriers ou sur le mur porteur. Sur un versant de la charpente, il peut y avoir plusieurs pannes intermédiaires. Le nombre de celles-ci va varier en fonction du type de ferme que vous avez choisi et de la taille de votre ouvrage.

La panne sablière

La panne sablière, aussi appelée la sablière, est située au niveau de la partie basse de la pente de la charpente.