Déterminer la section des pannes

bruno

Calculette pour déterminer la section des pannes

Un outil de calcul en ligne est en cours de développement. En attendant, nous utilisons cette feuille de calcul EXCEL

Comment remplir la feuille


Les paramètres modifiables sont en grisé :

  • Configuration
  • G : la charge permanente (couverture, isolant, plafond, etc.). Elle est calculée dans cet outil : Calcul de la charge sur la toiture
  • y.c. PP : cocher si on veut prendre en compte la charge propre de la structure.
  • S : la charge ponctuelle (neige). Elle est calculée dans cet outil : Calcul de la charge sur la toiture
  • Pente : la pente du toit en %. Pour une toiture-terrasse : 0%
  • Portée : la longueur de la panne entre deux appuis. Cela n’est pas forcément la longueur totale de la panne car elle peut reposer sur N appui.
  • Entr’axe : c’est la distance entre deux pannes parallèles.
  • Section : de la poutre en millimètre. 1ère valeur : hauteur, 2ème valeur : largeur
  • net : cocher si on prend en compte la section avec minoration. CA est le coefficient de minoration. C’est le cas si le bois n’est pas sec car il va se rétracter en séchant et donc la section utile diminuera.
  • Qualité : sélectionner la qualité de votre bois.

Cas particulier des pannes aux extrémités

Une panne intermédiaire reçoit les deux demi-charges des surfaces qu’elle supporte de part et d’autre. Elle supporte donc l’équivalent d’une surface entre deux pannes. L’outil de calcul ci-dessus correspond à ce cas de figure.

Par contre, une panne à l’extrémité (sablière ou faîtière) ne supporte qu’une demi-charge ; l’autre demi-charge étant supportée par l’autre panne qui lui est parallèle. Si on est dans la configuration Panne faîtière+Panne sablière+Panne(s) intermédiaire(s), les pannes intermédiaires supportent deux fois plus de charge que les pannes faîtière et sablière. Donc on détermine d’abord la section des pannes intermédiaires et on prend la même section pour la sablière/faîtière ; qui peut le plus peut le moins.


Répartition des charges en présence de pannes intermédiaires
Répartition de la charge en l’absence de pannes intermédiaires

La charge est répartie pour moitié sur la faîtière et la sablière.


Cependant, si on n’a pas de pannes intermédiaires mais juste une faîtière et une sablière, on doit tenir compte qu’elles ne supportent qu’une demi-charge. Sinon, cela conduit à surdimensionner inutilement la section des pannes. Donc dans ce cas, il suffit de diviser l’entraxe par deux.