Les assemblages particuliers

bruno

Enture à mi-bois verticale


Enture à mi-bois verticale

Cette technique est utilisée pour assembler deux pannes sur un seul poteau. Elle consiste à créer une enture verticale sur les deux pièces et à les fixer ensemble sur un poteau.

Les avantages sont :

  • solidarisation des deux pannes aboutées, donc plus de résistance pour la structure portante de l’ouvrage,
  • centralisation des boulons sur le poteau, ce qui permet de minimiser le risque de cassure du poteau lors de la mise en oeuvre et en même temps améliore sa tenue dans le temps,
  • économie de boulons de fixation.

Le principal inconvénient est la faiblesse de l’épaisseur restante face à l’effort de cisaillement qu’elle reçoit. Cette technique est donc recommandée pour un ouvrage avec couverture légère et se trouvant dans une zone 1 ou 2 en terme d’enneigement.

Pour réaliser l’enture, on peut utiliser la même technique que la réalisation de l’encoche mi-bois.

Les intersections en angle : découpage des extrémités en biais

Lorsque les pannes sont au même niveau et à l’horizontale, il faut réussir à les assembler de façon convenable. Toujours avec la technique d’encoche du poteau, il est nécessaire de créer des coupes en biais aux extrémités pour que les pannes puissent être assemblées ensemble par clouage ou par vissage. Cette technique est aussi valable pour les chevrons et est généralement utilisée dans les pièces d’ornement comme les planches de rive, les acrotères, ... .

Coupe en biais des pannes

La tête du poteau est coupée deux fois pour créer deux encoches afin de recevoir les deux pannes.

Pour bien réussir ces assemblages, il faut parfaitement assurer une perpendiculaire entre les pannes - poteaux (cas de l’enture mi-bois) et entre les pannes (cas des intersections des coins). Pour ce faire, consultez cet article sur la technique de prise de la perpendiculaire entre deux pièces de bois.

D’autres techniques d’assemblage sont présentées dans cet article, notamment, la fixation des pannes sur les poteaux par gargouille et plusieurs techniques d’assemblage des chevrons sur les pannes.