Interprétation des résultats

Bruno, Allan, john

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Section des éléments de la ferme
L’entraxe des fermes


Récapitulation et observation des résultats
ElémentSection initialeTaux de travailTaux déterminantObservation
Entrait 50 x 150 mm 0,041 [4,1%] 1 Très surdimensionné
Poinçon 50 x 150 mm 0,014 [1,4%] 1 Très surdimensionné
Arbalétrier 50 x 150 mm 0,010 [1%] 1 Très surdimensionné
Contrefiche 50 x 150 mm 0,047 [4,7%] 1 Très surdimensionné

Tous les éléments de la ferme sont très surdimensionnés. Il faut avoir un taux de travail le proche possible de 1. Cela dit, un surdimensionnement n’est en rien gênant d’un point de vue mécanique, mais les impacts esthétiques et prix peuvent être importants.
Pour optimiser, il faut diminuer progressivement les sections des éléments ET/OU augmenter progressivement l’entraxe des fermes et répéter les calculs jusqu’à trouver le taux de travail le plus optimum pour l’ensemble.

Diminution de la section des éléments


Diminution de la section des élément de la structure

Les démarches restent les mêmes mais ce sont les hypothèses qui changent :

  • Le bois utilisé est un bois résineux de classe C24 avec une section 38mm(b) x 63mm(h).
  • Le local sera utilisé comme un carport d’où la classe de service est la classe 2 ( En extérieur et sous abris). L’ouvrage est placé à 300m d’altitude dans le département d’Isère.
  • Les charges sur les fermes restent les même que dans l’article Etape 2 : Détermination des charges sur la toiture avec les charges permanentes G_e=26daN/m^2, la surcharge de neige S=50daN/m^2, et la combinaison des charges N=110,1daN.


  • Sur les résultats ci-dessus, la charge d’exploitation de la toiture ont été considérée comme nul. Or, pour ce type de construction et selon Euro code, la charge d’exploitation ou plutôt la charge d’entretien est de 150 daN/m².

Vérification de l’Entrait

Toutes les dimensions restent les mêmes sauf la section du bois (portée de l’entrait 3m), les calcul des contraintes sont les suivants :

  • Calcul de la contrainte induite par la charge : \sigma_{t,o,d}=\frac{N}{A}
    • Calcul de la contrainte induite par la charge : N = 1,35 . 26 + 1,5 . (50 + 150) = 335,1 daN/m^2 = 3 351 N/m^2
      \Rightarrow N = 3 351 N/m^2 . 3 m . 0,60 m =  6 032 N
    • Calcul de la section du bois : A = b . h
      \Rightarrow A = 38 . 63 = 2 394mm^2
    • Calcul de la contrainte de résistance en traction axiale :
      \sigma_{t,o,d}=\frac{N}{A} \Rightarrow \frac{6 032N}{2 394mm^2} = 2,520 MPa


  • Calcul de la contrainte de résistance en traction axiale : f_{t,o,d}=f_{t,o,k}.\frac{k_{mod}}{\gamma_M}.k_h
    • Données essentielles
      \Rightarrow f_{t,o,k} = 14MPa (tableau 3), k_{mod} = 0,6 (tableau 1), et {\gamma_M} = 1,3 (tableau 2).
    • Le coefficient de hauteur est donné par la formule k_h = min (1,3,(\frac{150}{h})^{0,2})\Rightarrow (\frac{150}{63})^{0,2}=1,189.
    • La contrainte de résistance en traction axiale : f_{t,o,d}=f_{t,o,k}.\frac{k_{mod}}{\gamma_M}.k_h \Rightarrow 14.\frac{0,6}{1,3}.1,189 = 7,686 MPa
  • Le taux de travail de l’entrait : \frac{\sigma_{t,o,d}}{f_{t,o,d}} = \frac{2,520}{7,686} = 0,33 \Rightarrow 33\%


    Augmentation de l’entraxe

    Interprétation du résultat  : même avec une section de 38 x 63 mm le taux de travail reste toujours très faible (33%). Donc, l’entrait est encore très surdimensionné. C’est la raison pour laquelle il faut augmenter l’entraxe qui est de 0,60 m à 1,50 m.

Vérification de l’Entrait avec l’entraxe de 1,50 m

En augmentant l’entraxe, c’est la valeur de la charge appliquée sur l’entrait qui change N = 3 351 N \cdot 3 m \cdot 1,50 m = 15 080N.
\Rightarrow \frac{\sigma_{t,o,d}}{f_{t,o,d}} = \frac{\frac{15 080 N}{38\cdot63 mm^2}}{7,686} = 0,82 \Rightarrow 82\%, avec un taux de travail de 82% la pièce est encore surdimensionnée. Vous pouvez refaire les calculs en changeant les hypothèses. Toutefois, pour cette exemple, nous allons rester comme cela afin d’avoir une petite marge.


Vérification du poinçon

Par rapport aux calculs dans l’article Vérification du poinçon, c’est la valeur de la surface d’influence qui change. Ce qui influera sur la combinaison des charges N=335,1 daN/m^2\cdot1,50 m\cdot1,50 m=753,98 daN.

Le résultat en ligne

Avec un taux de travail de 56,4%, la section peut être encore diminué mais nous allons la garder pour uniformiser la structure.
Vérification avec l’outil Vérification et calcul d’un poteau


Vérification des arbalétriers

La vérification se fait sur l’outil Vérification à la compression oblique. En comparaison avec l’article Vérification des arbalétriers, les charges sur les arbalétriers doivent être en décanewton [daN]. Pour ce faire, il faut les multiplier par la surface d’influence (1,50 m x 1,50 m). L’angle d’inclinaison de la pièce est de 35° (a), soit une pente de 70,02%.

  • Charge permanente de la structure reprise par la pièce verticale G (daN)
    \Rightarrow G_e=26daN/m^2\cdot1,50m\cdot1.50m=58,5daN
  • Charge d’exploitation Q [daN]
    $\Righta[...]
    ...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Diminution de la section des éléments
  • Vérification de l'Entrait
  • Vérification de l'Entrait avec l'entraxe de 1,50 m
  • Vérification du poinçon
  • Vérification des arbalétriers
  • Vérification des contrefiches
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Le résultat avec une section de 63 x 100 mm
  • Le résultat avec la section 38 x 63 mm
  • Le résultat en ligne
  • Diminution de la section des élément de la structure
  • Le résultat en ligne

  • Section des éléments de la ferme
  • L’entraxe des fermes
  • Augmentation de l’entraxe
  • Conclusion


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formation exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos packs en fonction du type de projet que vous souhaitez réaliser :

Librairie