L’assemblage d’une ferme à entrait simple

bruno

Ferme avec entrait simple
  • 1 : Entrait simple
  • 2 : Arbalétriers
  • 3 : Contrefiches
  • 4 : Poinçon

Pour assembler une ferme avec entrait simple, les arbalétriers, les contrefiches et le poinçon vont être fixés SUR l’entrait avec des techniques traditionnelles ou modernes.

Assemblage arbalétrier - entrait
  • 1 :Tenon mortaise simple.
  • 2 : Embrèvement + tenon mortaise simple.
  • 3 : Embrèvement double et tire-fond.
  • 4 : Tire-fond ou simple vissage.
  • 5 : Entaille, cas d’entrait de grande épaisseur.

La technique par tenon mortaise simple est la plus utilisée car c’est la technique qui assure en même temps une simplicité de mise en oeuvre et une fiabilité. Certes, la technique avec tire-fond ou vissage est encore simple mais est limitée pour une certaine charge car il y a un risque d’arrachement des accessoires.
L’entaille est conçue pour un entrait soutenant une grande charge et portée de façon à avoir une large épaisseur de l’entrait. Pour la réaliser, consulter la technique de l’entaille oblique.


Préparer l’entrait

Considérons l’option par assemblage tenon mortaise de l’arbalétrier et de l’entrait.

Préparer les mortaises de l’entrait. Les diverses distances sont prises par métré.

Préparer les arbalétriers

Préparer les tenons et les mortaises des arbalétriers. Pour prendre les distances des mortaises des contrefiches, vous pouvez attendre la simulation de pose des contrefiches si vous n’êtes pas sûr des métrés, avant de procéder aux mortaises intermédiaires.


Préparer le poinçon et les contrefiches
  • Préparer le tenon, au pied du poinçon,
  • Préparer les mortaises pour recevoir les arbalétriers.
  • Si la contrefiche est posée sur le poinçon, simuler sa position pour marquer les mortaises du poinçon. Préparer ensuite ses tenons.

Attention : les tenons mortaises des assemblages sur poinçon et mortaise sont horizontaux ou verticaux.

Assembler les éléments de haut en bas
  • 1 : Commencer par assembler le tenon de la contrefiche au poinçon,
  • 2 : Ensuite, entrer le tenon de l’arbalétrier sur le poinçon en même temps que le tenon de la contrefiche sur la mortaise de l’arbalétrier,
  • 3 : L’entrait est fixé en dernier.

Utiliser un maillet en bois pour ne pas abîmer la surface des pièces, ou mieux encore, un maillet en caoutchouc que vous pourrez utiliser avec plus de force.


Fixer les chevilles

Fixer tous les points d’assemblage avec les chevilles en bois. Affûter les pointes des chevilles pour faciliter leur pénétration.