Les assemblages de ferme traditionnelle et moderne

bruno

La technique évolue pour faciliter les mises en oeuvre de la construction, mais toujours est-il que les bonnes vieilles techniques traditionnelles offrent une bonne résistance avec un rendu plus distingué que la technique moderne.

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Tenon-mortaise

Chronologie d’assemblage d’une ferme à tenon-mortaise
  • 1 : Entrer le tenon de la contrefiche sur le poinçon
  • 2 : Entrer simultanément l’autre tenon de la contrefiche à l’arbalétrier et le tenon de l’arbalétrier au poinçon
  • 3 : Entrer l’entrait à l’ensemble

La technique d’assemblage par tenon-mortaise est une technique traditionnelle utilisée depuis des milliers d’années dans la mise en oeuvre de grands ouvrages. Elle permet aussi d’avoir un ouvrage esthétique grâce aux chevilles en bois qui se marient facilement à la couleur du bois de structure.

Cette technique fait appel à une grande vigilance dans les dimensions des tenons et des mortaises car les efforts de cisaillement peuvent couper net l’assemblage. Ceci a pour conséquence le remplacement total de la pièce comprenant le ou les tenons.

Le tenon-mortaise traditionnel peut se faire avec des matériels de base comme la mèche à bois manuelle, la scie égoïne ou encore la défonceuse et les scies électriques qui permettent d’être plus rapide, surtout quand on travaille seul.


Boulonnage

Des boulons assurent l’assemblage

Cette technique a pris de l’ampleur car elle est plus facile à mettre en oeuvre. I suffit de percer les pièces pour enfoncer les tiges des boulons et assembler les diverses pièces.

Le trou peut se faire avec une mèche à bois manuelle mais on peut très bien opter pour l’utilisation d’un outil spécifique telle qu’une perceuse avec forêt à bois. La scie égoïne peut faire l’affaire en cas d’encoches mais les scies circulaires et scies sauteuses peuvent aussi être utilisées pour intensifier la production.

Dans une ferme, le boulonnage ne peut être utilisé seul car on ne peut pas fixer une contrefiche sur un arbalétrier par boulonnage sinon c’est le boulon qui va supporter en premier lieu la charge, au lieu de la contrefiche par tenon-mortaise.


Plaque métallique

Les plaques métalliques sont fixées en surface pour assembler deux pièces de bois avec des pointes ou des vis. La ferme étant soumise en traction au niveau de l’entrait et en compression au niveau des arbalétriers, des contrefiches et du poinçon, des efforts de directions perpendiculaires sont aussi transmis par les pannes et les bras de contreventement. Les plaques comptent donc sur ces pointes et ces vis pour s’opposer à l’arrachement. Le cisaillement, lui, est absorbé par la plaque elle-même.


Assemblage avec plaques

Côté mise en oeuvre, la technique par plaque métallique est encore plus facile que les précédentes car il suffit de correctement positionner les éléments de la ferme, assurer que leurs dimensions soient correctes et les fixer avec les plaques.

Côté esthétique, une[...]

...Il y a une suite !


Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Tenon-mortaise
  • Boulonnage
  • Plaque métallique
  • Vissage
  • Mixte
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Chronologie d’assemblage d’une ferme à tenon-mortaise
  • Des boulons assurent l’assemblage
  • Assemblage avec plaques
  • Assemblage par vissage
  • Assemblage par tenon mortaise et boulonnage

  • Assemblage par boulonnage et vissage
  • Assemblage par vissage et plaque métallique


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formation exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos packs en fonction du type de projet que vous souhaitez réaliser :

Pack CABANES / ABRIS DE JARDIN

Pack EXTENSION / BUNGALOW / MAISONNETTE

Pack CARPORT / PRÉAUX / AUVENT

Pack GARAGE

Pack TERRASSE BOIS

Pack PERGOLA / TONNELLE

Pack GLORIETTE / GAZEBOS / KIOSQUE