L’isolation des combles aménageables

bruno

Pour un confort thermique dans vos combles aménageables tout au long de l’année, que soit en été ou en hiver, il est important d’installer des isolations.
Nous allons voir comment installer une isolation en double couche, étant donné que c’est la solution la plus efficace, sans pour autant trop diminuer le volume intérieur.

Pour votre sécurité, vous devrez toujours porter des gants de protection, un masque , des lunettes de protection et des vêtement à manches longues.

Pour la réalisation, il vous faudra les matériaux suivants :

  • des vis à bois
  • des suspentes
  • de connecteurs
  • un isolant en rouleaux ou en panneaux
  • des fourrures
  • de plaque de plâtre
  • d’enduit à joint
  • une membrane d’étanchéité
  • d’éclisses de raccordement
  • de mastic et de ruban adhésif pour l’étanchéité


Le principe de mise en oeuvre

La longueur des suspentes dépend de l’isolant que vous souhaitez mettre sous chevron.
Elle est composée d’une tige, d’une clé et d’une rondelle. Elle se fixe comme les suspentes classiques. Les encoches serviront de repère pour leur fixation sur les chevrons. La tige à pour fonction d’embrocher la laine minérale sous le chevron tandis que la rondelle la maintiendra. Par la suite, la membrane d’étanchéité à l’air devra y être également embrocher avant d’être verrouiller par la clé où l’on éclipsera la fourrure. Pour finir, il suffira d’y fixer les plaques de plâtre.

1 : Ecran de toiture
2 : Première couche d’isolant entre les chevrons
3 : Vis de 35 mm
4 : Suspente
5 : Chevron
6 : Deuxième couche d’isolant

7 : Panne
8 : Membrane d’étanchéité
9 : Tige de la suspente
10 : Rondelle
11 : Clé
12 : Fourrure
13 : Plaque de plâtre

La fixation des suspentes

Après avoir vérifié, inspecté et traité les bois de charpente, vous pouvez maintenant fixer les suspentes. Pour commencer, il faudra bien choisir la bonne longueur de la suspente en fonction de l’épaisseur de la couche sous chevron. Par la suite, vous pourrez fixer la première suspente à une extrémité d’un rampant par l’intermédiaire de deux vis à bois de 35mm. Il est important de s’assurer de sa perpendicularité par rapport au chevron. Puis, vous devrez refaire cette opération à l’autre bout du rampant et dans chaque coin.
Pour faciliter la mise en place du reste des suspentes intermédiaires, vous allez réaliser un alignement en cordeau en utilisant les encoches au bout de la tige et en tendant les fils.
Leur espacement doit être en fonction de la structure de votre charpente mais il est important de savoir que l’espacement maximal est de 60 cm dans le sens vertical tandis que dans le sens horizontal, elle est de 120 cm.

La pose de la première couche d’isolant

Si vous avez un écran de toiture en HPV (Haute Perméabilité à la vapeur), l’isolant peut être placé en contact de la toiture. Cependant, si ce n’est pas le cas ou si vous avez des doutes sur le type de votre écran de toiture, il vous sera indispensable de laisser une lame d’air de 2 cm en sous face de l’écran.
Découpez la laine minérale pour la première couche dans la largeur du rouleau à la dimension de l’écartement de deux chevrons augmentée de 1 cm.
Puis, mettez en place le premier panneau entre les chevrons en le calant contre les pannes. Il est important de le laisser affleurer le sous-face des chevrons pour la création de la lame d’aire.
Juxtaposez les laines de la travée jusqu’en bas et puis remplissez la travée suivante. Il faut que les panneaux soient posés de façon jointive et continue.
Pour terminer cette étape, vous allez recouvrir l’ensemble du comble en procédant soigneusement de la même manière.

La pose de la deuxième couche d’isolant

Pour cette étape, il vous faudra installer la deuxième laine minérale en l’embrochant sur les suspentes. Pour la retenir, vous allez clipser la rondelle sur les suspentes.

La pose de la membrane d’étanchéité

Pour commencer, vous allez mesurer la dimension des surfaces à couvrir. Puis vous allez reporter ces dimensions sur la membrane en les majorant de 20 cm et puis le découper grâce à un cutter. Par la suite vous allez le positionner sur le rampant en laissant 10 cm de débord en périphérie et vous allez l’embrocher sur la tête des suspentes.
Pour le fixer définitivement, vous devrez clipser au fur et à mesure les clés sur les têtes des suspentes. Entre deux membranes discontinues, un recouvrement de 10 cm est nécessaire.
Jointoyez les lés de membranes à chaque recouvrement par une bande d’adhésif. Il faudra coller cette dernière le long des raccords en le lissant du plat de la main pour éviter les plis et les bulles au niveau de l’encollage.
A la jonction des pannes (sur les deux faces des pannes) mais également sur l’ensemble des parois adjacentes (murs pignons, pannes, plancher, etc.), vous devrez y déposer un cordon de mastic et par la suite y rabattre immédiatement la membrane tout en la lissant pour parfaire l’adhérence.

La pose des fourrures

Les fourrures horizontales sont clipsées sur les clés des suspentes. Pour compléter une ligne de fourrure et ainsi assembler deux fourrures bout à bout, il vous faudra poser préalablement une éclisse de raccordement la fourrure qui reste à fixer.

La pose du parement en plaques de plâtre

Pour commencer, vous allez mesurer les dimensions du rampant entre la panne faîtière et la panne intermédiaire à recouvrir. Puis coupez la plaque en fonction des dimensions relevées.
En commençant par un angle, il faudra poser la plaque contre la fourrure et viser à l’intérieur dans l’ossature métallique à 1 cm minimum des bords des plaques puis tous les 30 cm.
Reproduire ces gestes afin de recouvrir l’ensemble de la paroi de haut en bas. Si vous projetez d’installer des boîtiers électriques, les plaques devront être percées avant la pose.
Pour la finition, coupez les excédents de membrane d’étanchéité au cutter. Puis appliquer un enduit pour joint entre les bords des plaques avant d’y poser une bande de calicot bien centrée. Par la suite, à l’aide d’une spatule inclinée, vous allez serrez la bande dans l’enduit. Le lendemain, après le séchage, vous aller refaire une dernière passe d’enduit avec une lame plus large. Enfin, vous allez le lissez et qu’il se sèche totalement avant de poncer et peindre.

Votre autorisation administrative (DT / PC)
Votre ÉTUDE THERMIQUE et votre ATTESTATION RT2012 facile et rapide

Comparatif des prestations


plus d’infos

Vis pour isolation SARKING