Les fixations particulières

bruno

La tête de l’empannon

Par des clous torsadés à travers l’arêtier
  • 1 : Clou cranté ou torsadé,
  • 2 : Arêtier,
  • 3 : Empannon.

Si la charge à supporter et la section de l’empannon ne sont pas importantes, la fixation par des clous torsadés à travers l’arêtier est la plus facile à mettre en oeuvre.

Le clou doit avoir le même alignement que l’empannon, il va donc avoir un certain angle par rapport à l’arêtier.

A la sablière, il est fixé selon l’une des techniques de fixation d’un chevron à la sablière.

Pointes torsadées

Plus d'infos

Liaison arêtier - empannon
  • 1 : Plaque de fixation,
  • 2 : Arêtier,
  • 3 : Empannon.

L’angle formé par l’empannon et l’arêtier est le même que l’angle de la plaque de fixation. Il devrait y avoir un nombre suffisant de points de fixation à la pointe pour maintenir l’empannon.

Liaison Empannon Arêtier

Plus d'infos


La tête de l’arêtier

Etrier à pente et orientation réglables

Cet étrier est utilisé pour fixer l’arêtier sur une panne, un empannon sur un arêtier, un chevron sur une panne mais aussi dans la mise en oeuvre du solivage.

Étriers à pente et orientation réglables

Plus d'infos

La tête de chevron

Pied de chevron à pente réglable
  • 1 : Pied de chevron à pente réglable
  • 2 : Panne
  • 3 : Chevron

Accessoire utilisé pour fixer le chevron au-dessus d’une panne. Cet accessoire est utilisé pour une charpente monopente car il serait difficile de fixer deux chevrons opposés sur une même ligne, sauf dans le cas d’un chevronnage en quinconce.

Pieds de chevron à pente réglable

Plus d'infos