Anatomie de l’ossature d’une construction en bois

bruno

Pour une bonne base, il faut commencer par connaître le minimum requis afin de faciliter la conception, la lecture du guide de construction, et enfin la réalisation. Voici donc un chapitre à ne pas manquer pour comprendre la place et le rôle de chaque élément dans la structure.

Les constituants principaux
  • 1 : Montant (mur pignon)
  • 2 : Lisse haute
  • 3 : Montant
  • 4 : Lisse basse
  • 5 : Contreventement
  • 6 : Poteau de reprise
  • 7 : Linteau
  • 8 : Bande de rive
  • 9 : Liteau
  • 10 : Chevron
  • 11 : Panne

L’ossature du mur

La structure d’une construction en bois est représentée par quatre grand type :

  1. l’ossature-bois à plateforme : est une structure révolutionnaire faisant appel à une faible main d’oeuvre, adaptée aux petits comme aux grands ouvrages.
  2. l’ossature poteaux-poutres : est une structure traditionnelle utilisant de grosses sections de poteaux et de poutres pour supporter la charge de la structure.
  3. l’ossature ballon frame- : fut en vogue lors de l’expansion des Etats-Unis. Il s’agit du prolongement des montants jusqu’à la charpente.
  4. l’ossature poteaux : est composée essentiellement de poteaux de sections imposantes dont les traverses seront de simples planches.

La charpente

Pour une toiture plane, le toit repose sur une suite de longerons. C’est en construisant une toiture en pente que l’anatomie est plus complexe. En général, une charpente est la constituée des fermes, des pannes, des chevrons, des lattes. Ces pièces supportent ensuite la couverture et ses composantes.