La pose du pare-pluie souple d’une toiture

bruno

Le pare-pluie est un film souple qui se présente sous forme de feuille que l’on déroule sur une charpente ou sur un isolant thermique avant de mettre en place la couverture. De ce fait, il ne peut pas être considéré comme un revêtement étanche et remplacer un matériau de couverture. Il est mis en place pour protéger l’ouvrage avant l’installation des revêtements extérieurs. Le pare-pluie s’installe généralement sur une construction neuve mais peut être également réalisé sur une rénovation.

Fonctions du pare-pluie

Exemple de pose du pare-pluie souple d’une toiture

Ses principales fonctions sont de :

  • protéger la toiture contre les agressions et variations climatiques : pluie, neige, vent, etc.
  • éviter l’infiltration d’eau dans les combles
  • améliorer l’étanchéité à l’eau et à l’air en empêchant la pénétration du pollen et des poussières à l’intérieur. Cela augmente également le potentiel d’isolation et le confort thermique de l’habitation.
  • protéger l’isolant et les bois de charpente
  • empêcher l’incursion des oiseaux et des insectes nuisibles
  • garantir une bonne ventilation de la toiture
  • assurer la mise hors d’eau avant la mise en place de la couverture définitive.

Choisir son pare-pluie

Pour remplir parfaitement ses fonctions, il faut que le pare-pluie soit conforme aux critères de la norme NF EN 13859-1 et NF EN 13859-2.
Son choix se fait généralement selon trois critères principaux :

  • la résistance au passage d’eau
  • la résistance à la déchirure
  • le coefficient de perméabilité à la vapeur

Il est très important que le pare-pluie soit adapté à l’entraxe des éléments de la charpente.
Dans le cas d’une pose suivie d’une insufflation cellulosique, il faut privilégier un pare-pluie en panneau ou au moins un pare-pluie qui est certifié à cet effet.

La pose du pare-pluie

La pose du pare-pluie souple sur une charpente peut se faire de plusieurs manières. Vous pouvez soit :

  • le placer sur un isolant thermique tel qu’un écran HPV
  • le placer sur un support continu : voliges en bois, panneaux de particule ou composite, planches en bois, etc.
  • le fixer directement sur les éléments de la charpente avant la mise en place des liteaux et contre-liteaux.

De manière chronologique, sa mise en place consiste à :

  • mettre en place la première laize de pare-pluie sur son support
  • superposer d’une dizaine de centimètres les lés pour qu’ils soient bien continus
  • fixer un adhésif au niveau des joints

Les étapes de mise en œuvre

Pour la mise en place de votre pare-pluie, vous pouvez procéder comme suit :

Mise en place de la première laize

Il faut savoir que les pare-pluies sont conditionnés en rouleau et sa largeur est appelée « laize ».
Pour commencer, vous allez mesurer la longueur que devra couvrir le pare-pluie (D) et y ajouter 10 cm de part et d’autre. Par la suite, avec ces mesures vous allez le couper par l’intermédiaire d’un ciseau ou d’un cutter. Après, vous allez la dérouler sur le panneau se trouvant au-dessus de la charpente et l’agrafer le long des éléments de la charpente en vous assurant que leur espacement soit supérieur à 10 cm.

Mise en place de la deuxième laize

Pour cette étape, vous allez commencer par couper une laize de pare-pluie en adoptant les mêmes dimensions que dans l’étape précédente. Puis, vous allez la mettre au-dessus de la première laize. La longueur de recouvrement varie en fonction du type de pare-pluie mais d’une manière générale, elle est autour de 15 cm. Puis, il ne vous suffira plus que de l’agrafer sur les éléments de la charpente.

Mise en place du reste du pare-pluie

Pour recouvrir toute la surface de la toiture, vous allez procéder exactement de la même manière que précédemment.

Étanchéité, ventilation, film et protection